La course à pied Les blogs courseapied.net : fred

Le blog de fred

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-06-25 20:07:11 : Dimanche 25 juin. Préparation 100 km, plus que 13 jours. Sortie très longue sous la pluie et après-midi vache.

Dimanche 25 juin. Préparation 100 km, plus que 13 jours. Sortie très longue sous la pluie et après-midi vache.

J'ai prévu de courir entre 3 heures et 3 heures 10 et de parcourir 36 km.
Je pars au bois de Vincennes sous un ciel maussade, en étant assez rapide la première heure, près de 14 km courus, puis je ralentis ensuite.
Je retrouve Brinouille à vélo, et Martine. Brinouille m'accompagnera à vélo sur la première moitié de la course, après on verra, Baltha fera peut-être le dernier tour (25 km) avec moi. Brinouille, je ne ferai pas ton assistance technique le jour de la course, alors évite les blocages de chaîne s'il te plaît.
Puis nous retrouvons Aleksi et Jean-Luc au lac de St-Mandé, ainsi que Robin, une Américaine de passage à Paris. Il pleut à nouveau, ça fait plus d'une heure que je cours, je suis déjà bien humide et me voici définitivement trempé. Je quitte le groupe pour continuer avec Brinouille et Martine qui rentrent, je prolonge encore, je me trompe un peu sur mon estimation de temps de course restant et je me tape la longue montée de la rue des Pyrénées pour rentrer chez moi, je constate que deux cyclistes ont plus de mal que moi à monter.
Je termine en 3h18, avec 38 km courus, totalement trempé, les chaussures et les chaussettes pleines de gadoue.
Je termine cette semaine avec cette sixième sortie, pour un kilométrage de 119 km et un cumul de 400 km depuis le 3 juin.
Je suis bien content d'arriver à la fin de ma préparation, ça me fait un peu comme sur un marathon, à la fin de la dernière semaine de préparation sportive (je ne compte pas la dernière semaine où je ne courrai pas, hormis une trentaine de minutesla veille), je commence à saturer. Non pas sur le plan physique, je n'ai aucune douleur particulière, juste des petits tiraillements normaux liés au nombre de séances et au kilométrage total. Brinouille m'a fort gentiment prêté son électrostimulateur que j'utilise en récupération notamment pour mes mollets un peu sensibles, c'est efficace. Je n'attends plus que ton tiramisu Brinouille (demain, demain !) et tout ira mieux.
En fait je sature sur le plan du plaisir d'aller courir, franchement six sorties hebdomadaires c'est trop pour moi, je ne fais jamais ça. Trois fois par semaine en période "normale", cinq fois en préparation de course, et avec un kilométrage bien inférieur. En préparation marathon, une semaine à 100 km est un gros kilométrage, là je suis monté jusqu'à 140 km.
Vivement lundi prochain et le début ma semaine de repos (en plus j'ai des dizaines d'heures de sommeil de retard) avant le départ de la course, samedi 8 juillet, 8 heures du matin.

Bilan chiffré de cette semaine de course :
mardi : 1h25 - 18 km
mercredi : 1h20 - 14 km
jeudi : 1h25 - 17 km
vendredi : 1h20 - 15,5 km
samedi : 1h20 - 16,5 km
dimanche : 3h18 - 38 km

soit 119 km, 21 sorties depuis début juin pour environ 400 km courus.

Dimanche après-midi, toujours sous la pluie, même pas le temps de souffler, je fais un petit tour à la Défense pour voir le rassemblement des vaches : http://www.vach-art.fr/

ƒred

Les réactions

Par brinouille, le 2006-06-25 20:21:25
c'est bon le tiramisu, ça te fera prendre un peu de gras et tu en a bien besoin ; ) ...le souci c'est que j'en prend aussi parce que j'en mange aussi un peu du tiramisu...zut !

Par Marlène, le 2006-06-25 20:21:48
Et elle est où la vache qui rit ?

Par ƒloƒlo, le 2006-06-25 20:43:09
Sommeil en retard ? il faut dormir la nuit ƒred !

Par Martine, le 2006-06-25 21:02:31
Tu vas avoir deux mois pour vraiment te reposer après ton 100KM.
Ce sera à ton tour de m'accompagner à vélo!!
Vite au lit, jeune homme. Une grosse journée t'attend demain.
Je t'embrasse
Martine

Par MariedeLyon, le 2006-06-25 21:04:00
Tu es époustouflant Fred, avec ton kilométrage ! il n' y pas que les jambes qui doivent résister, le mental doit être là aussi pour avancer. Bravo !
Moi, j' aime bien la vache - rein, c' est mon gâteau préféré...
Allez hop, une tisane et au lit, maintenant !
Bises
Marie

Par ƒloƒlo, le 2006-06-25 21:21:23
Oui repose toi bien parceque l'année prochaine j'ai besoin d'un lièvre pour le marathon de Paris.
Qu'est ce que j'ai dit là ? Mince plus beaucoup de temps pour m'entraîner..

Par jog, le 2006-06-25 21:22:00
Fred;petite sortie de42,195 pour moi aujourd hui ,en 3h30. Jai rencontré Kémalik,encore un pti parisien sympa.
A + JM

Par L'Castor Junior, le 2006-06-25 21:24:20
La vache ! Belle semaine d'entraînement !
Les 100 km devraient se passer vachement bien !
Bon courage pour la suite et bonne récup'.

Par bob, le 2006-06-25 23:20:47
ouhééééé super mignonne la brinouille tu vas pas t 'embeter FRED pour ton 100 kil!!!

Par Lucho, le 2006-06-26 06:16:04
Bravo Fred le mouillé, enfin personne ne te force ;-)) Bon courage pour la fin de la prépa, et surtout bonne course. Pour moi, le countdown a débuté. J-5.
Je te réserve une table le 14 (à midi ou au soir ?). A plus,
Lucho.

Par james, le 2006-06-26 08:03:37
J'ai bien pensé à toi Fred
pendant ce temps là je dégustais des fruits de mer dans mon ile de Charente préféré : L'ile Madame prés de PORT DES BARQUES

Par Montaigne, le 2006-06-26 08:06:37
Ne te plains pas trop pour la météo. J'ai couru dimanche dans un Parc où il pleuvait à Sceaux. Merci pour ce reportage sur les bêtes à cornes. J'aime beaucoup la vache à lait. C'est la plus imposante / imposable de toutes.

Par Montaigne, le 2006-06-26 11:28:21
Je réalise qu'il manque une vache dans cette belle brochette de ruminants : la célèbre vache qui pisse, visible par temps de pluie.

Par kenlag, le 2006-06-26 13:15:21
Tout est excellent dans ce billet (même le tiramisu ?)- bon courage ƒred
Montaigne en pleine forme ...

Par ƒred, le 2006-06-27 11:24:03
Pas de vache qui rit non, le temps maussade peut-être. Vache qui pisse oui, énorme au dessus de nos têtes en fait.
Lucho, pour le 14 juillet je vais t'écrire.
Vi ƒloƒlo il faudrait dormir.
Marie de Lyon, je suis enchanté de t'avoir enfin rencontrée, à bientôt.
Kenlag, je vais me régaler du tiramisu de Brinouille ce mardi soir, enfin. Oui Brinouille est super mignonne, ça fait très longtemps que je l'ai constaté.
ƒred

Par ƒred, le 2006-06-27 22:54:26
Ha oui Martine, enfin du repos et de bonnes nuits en perspective, et massages des mollets sensibles aussi.
Bises
ƒred

Par MariedeLyon, le 2006-06-29 11:53:55
Coucou Fred !
Enchantée aussi de t' avoir rencontré.
Fais attention, quand même que Brinouille ne te glisse pas du tiramisu, dans ton ravitaillement lors de ta course...mdr.
Bises
Marie

Par ƒred, le 2006-06-29 17:00:16
Pendant la course ce n'est pas certain que le tiramisu me tente beaucoup, par contre après, enfin pas jute après, mais quelques heures après, mmmmhhhhhhhh…
Brinouille, si tu me lis, merci.
Bises Marie
ƒred

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Le lac de St-Mandé sous un ciel gris et une forte pluie.


Brinouille et Martine qui filent.


Une jolie fleur dans une peau de vache
Une jolie vache déguisée en fleur


Vache à lait


T'es vachement belle
En dentelle…


… et string.
Peut-être une cow-girl ?


La vache de la Liberté


Vache écuyère


Vache pavoisée


Vache Normande



Jeu, set et vache.


Vache écorchée vive



Vachement corsée


Vache rein


To beef or not to beef ?



Vache Espagnole


Les 5 billets précédents

2006-06-18 18:38:59 : Préparation 100 km : semaine molle, cerf-volant, Ermitage et jardinage. - 18 photos - 32 réactions

Préparation 100 km : semaine molle, cerf-volant, Ermitage et jardinage.

Me voici à trois semaines des 100 km du Morvan. Après une semaine assez molle, où mercredi je n'avançais pas, je n'ai pas couru ni jeudi ni vendredi. J'avais prévu de faire une semaine allégée mais pas à ce point.
Hier samedi je suis allé courir aux Buttes-Chaumont, avec de bonnes sensations. J'en ai profité pour vérifier à nouveau que le boisson Wcup, apparemment beaucoup utilisée sur 100 km me convient bien. Ça se confirme, hormis un goût un peu curieux ça ne me provoque pas de problèmes d'assimilation. Pour améliorer le goût je vais tenter d'ajouter un peu de jus de citron.
Il faisait chaud hier matin aux Buttes, j'ai quand même couru deux heures, environ 25 km, sans pouvoir m'empêcher d'accélérer dans les côtes, d'autant que je suis tombé sur un copain qui m'a taquiné.
Les variations d'allure ont permis de rompre la monotonie, le circuit d'à peine 2400 m couvert en une douzaine de minutes est quand même petit pour les sorties très longues.
Samedi après-midi je suis allé avec mes enfants à la Villette pour une après-midi cerfs-volants au soleil, il y avait juste ce qu'il fallait de vent pour que le ciel se remplisse de dizaines de papillons en papier.
Puis soirée "Faites de la lumière" et parade des enfants à l'Ermitage au pied de chez moi, une ruelle sans voiture bordée de maisonnettes. Il y a de chouettes endroits en plein Paris.
Ce matin direction le bois de Vincennes pour une nouvelle sortie longue en solitaire. Il faisait déjà chaud à 8h15 et ça ne s'est pas amélioré. Il y a heureusement beaucoup d'allées ou chemins à l'ombre. J'ai de meilleures sensations qu'hier, il faut dire que c'est plat, je vais quand même faire un tour sur la butte à canon, un monticule de terre impossible à monter à vélo, il y a d'ailleurs régulièrement des gamelles spectaculaires pour les malheureux qui s'acharnent à la gravir.
Martine qui m'avait rejoint pour un bout de chemin ensemble préfère finir en autobus. Je me tire la bourre avec la RATP, le long du fort de Vincennes je suis loin devant, puis vers l'esplanade je profite du feu rouge pour creuser l'écart, le bus me ratrappe mais il s'arrête à une station, j'accélère avenue Daumesnil sur la piste cyclable en direction du zoo, je cours comme si ma vie en dépendait, vrooooooouuuuuuuuum l'autobus me dépasse, feu rouge je me rapproche, haaaaaaa feu vert je suis coincé, il faut que je traverse, en plus il n'y a personne qui monte ou qui descend aux deux arrêts suivants, je reprends ma course folle sur le trottoir de droite, le cul du bus en point de mire, mais je ne le rattraperai jamais (le bus). J'arrête au bout de 2h25, avec 29 km parcourus.
L'après-midi, un petit tour dans notre jardin potager, arrosage, nettoyage de la cabane au fond du jardin, siestage au milieu des papillons et plantage de pommes de terre.
Bilan de cette semaine allégée :
lundi : 1h50, 22 km, dont une partie avec Mielou recontré par hasard au bois de Vincennes.
mardi : 50 minutes, 9 km au bois de Boulogne, pas de très bonnes sensations.
mercredi : 1 heure, à peine 11 km au bois de Vincennes, j'étais complètement naze.
samedi : 2 heures, 25 km, au Buttes-Chaumont avec accélérations en côtes, 9 tours donc 9 longues montées.
dimanche : 2h25, 29 km au bois de Vincennes. Et 4 pommes de terre plantées.
Soit un total de 96 km en 5 sorties dont 2 longues, finalement pour une semaine allégée et plutôt molle ce n'est pas trop mal.
Quinze sorties depuis début juin, environ 280 km courus.
La semaine qui arrive devrait mieux se passer.

ƒred

2006-06-11 20:24:41 : Dimanche 11 juin. Sortie TRES longue et 10 km de Vincennes. - 8 photos - 19 réactions

Dimanche 11 juin. Sortie TRES longue et 10 km de Vincennes.

A quatre semaines des 100 km du Morvan j'ai prévu ce matin une sortie longue d'environ 3 heures, dont 3 x 15 min à environ 14 km/h, le reste entre 11 et 12 km/h.
Hier je me suis reposé de ma semaine où j'ai affectué 9 sorties et 140 km.
Il fait déjà chaud quand je pars à 8h15 en direction du bois de Vincennes, j'ai pris deux bouteilles dont une de mon éventuelle boisson ravitaillement, je vais tester le Wcup dans la semaine.
Je rejoins Martine après 23 minutes de course asez rapide puis nous faisons un bout de chemin ensemble dans le bois de Vincennes où il fait vraiment très chaud au soleil, alors nous privilégieons les chemins en sous-bois. Nous retrouvons Jean-Luc au lac de St-Mandé alors que je cours depuis déjà plus d'une heure et nous allons vers l'hippodrome et le départ des 10 km.
Je m'arrête quelques minutes pour saluer MarieL, Pepito, Nico ASM, Duduche, Pierrot75 et Sedef. Martine reste pour regarder la course alors que je reprends mon entraînement débuté depuis déjà une heure et demi, d'abord en compagnie de Jean-Luc puis seul vers le lac des Minimes pour une accélération de 15 minutes à un petit 15 km/h.
Je termine dans la côte de l'hippodrome et je rejoins le parcours de la course où les derniers coureurs arrivent en vue du second kilomètre. Je m'arrête au niveau du 7e km et de ce virage en épingle où sont déjà postés MarieL, Enzo et Pepito. Le premier coureur ne tarde pas à arriver, légèrement détaché puis ça se densifie. F@bien passe et Enzo court à ses côtés pour l'accompagner sur la fin de la course. Puis arrivent Nico PSA, Jidé, Sedef, Nico ASM, Ouille et au passage de Kenlag je l'accompagne avec Tomis à mes côtés. MarieL nous a rejoint, puis en vue de l'arrivée nous repartons à grande vitesse àcontresens pour essayer de trouver Ducuche qui en fait est passé sans que nous le voyons. Après environ 1500 m nous pensons qu'il est déjà arrivé ou alors totalement à l'arrêt plus loin, j'espère qu'il ne lui est pas arrivé une grosse ou grave défaillance, nous repartons de plus belle dans l'autre sens toujours assez rapidement. Finalement Duduche est bien arrivé. Il me passe deux bouteille d'eau car j'ai tout épuisé et il fait une chaleur suffocante.
Ça fait déjà 2 heures 40 minutes que je cours, je raccompagne Martine vers la porte Dorée, en jouant au jeune chien fou, wouaffff accélarations en avant, retour en arrière, "Nan nan" me dit Martine, "pas renifler le derrière des dames, nan nan", j'accélère en vue de la porte Dorée et je m'arrête du côté de Daumesnil après 3 heures 10 minutes de course effective, ponctuée de 3 arrêts.
Ouiiiiiinnnnn je suis loin de chez moi, en courant il me faut au bas mot 25 minutes, en plus ça monte et il fait chaud. Finalement je repars sur le vélo de Martine, à l'assaut de la longue montée de la rue des Pyrénées. Vérification faite j'ai couru près de 37 km.
Demain je vais courir environ 1h45 avec 3 x 15 minutes à 15 km/h. Mardi je courrai à nouveau et mercredi je ferai une double sortie le matin et le soir, je testerai une autre boisson et du ravitaillement solide.
ƒred

J'ai des fichiers de plus grande taille pour ceux qui veulent leurs photos. Y'a qu'à demander…

2006-06-09 22:35:46 : 9 juin 2006. Quatre semaines avant les 100 km du Morvan. - 6 photos - 22 réactions

Me voici à quatre semaines des 100 km du Morvan.
Ma préparation se passe bien, j'ai fait un gros kilométrage entre samedi 3 juin et vendredi 9, avec 140 km répartis sur 9 sorties, deux longues samedi et dimanche et une longue jeudi soir, et deux sorties jeudi et vendredi.
J'ai essentiellement couru à mon allure de course, 12 km/h, sans négliger des sorties à allure plus soutenue comme mardi soir ou ce soir.
J'ai été conforté dans ma préparation par les informations et conseils que Christine Denis (coureuse de l'équipe de France de 100 km) a eu la gentillesse de me donner. Elle va courir les championnats d'Europe de 100 km le 18 juin en Belgique.

Extraits :

Christine Denis :
Bon courage, la difficulté du parcours n’est pas forcément désavantageuse car cela va te forcer à aller moins vite sur les 50 premiers km. Moi à Millau j’ai couru en 8h38 en passant en 3h30 au marathon.
L’essentiel pour un premier est de partir en footing et de ne pas se laisser griser par la facilité de la première moitié de course…
Il faut rester prudent et se freiner au maximum. 12 km/h c’est bien.
Cette année j’ai fait moins de kilomètre et beaucoup plus de compétitions car j’avais besoin de savoir comment j’étais.
La préparation 100km pour moi c’est comme une préparation marathon avec des sorties longues plus longues… mais il faut garder de la vitesse (VMA 200m/300m) et du train (allure spé marathon moi à 4’10’’ au kilo car je me suis blessée pdt les cross et que ma prép VMA s’est interrompue). Cette année j’ai gardé une séance de 6*1000m une fois tous les 15 jours et mardi dernier donc J-10 j’ai fait 8*1000 m en 3’38 de moyenne. C’est juste pour avoir des sensations et travailler dans la durée. J’ai fait au printemps : 2 dix bornes, 2 semis sur route, 1 semi-trail, un trail de 55km et le marathon du Futuroscope (en moyenne une compétition tous les 15 jours)/ les dimanches libres c’était sortie longue entre 2h et 2h30 avec la veille de l’allure 14 à 15km/h : 3*10min ou 3*15 min donc sur 1h30 voire 1h45.

Fais tu tes sorties longues à allure constante 4'45" au km ?

Christine Denis :
Ben en fait d’habitude je fais bien des sorties à cette vitesse mais cette année on n’a pas eu de stage de préparation donc j’ai fait plutôt mes sorties au feeling.

100 km sur 5 sorties hebdo te semble suffisant ? Je vais peut-être monter à 120/130 km à semaine -3 et semaine -2.

Christine Denis :
Question piège car en fait ça dépend de la personne, de ses habitudes, des sorties proprement dites et de ce qu’elle peut supporter donc là je ne sais pas. Par contre n’oublie pas de bien récupérer avant le 100 km car il faut être frais.

Que fais-tu la dernière semaine ?

Christine Denis :
Là j’entame ma dernière semaine donc je ne cours qu’un jour sur 2 et demain je refais une sortie de 1h30 avec 30min allure marathon. Voilà il faut récupérer.

Pour les ravitaillements j'ai trouvé qq chose qui me convient (eau + malto Overstim neutre). Est ce qu'un ravitaiillement tous les 5 km (doncs 25-26 minutes) suffit ?

Christine Denis :
RAVITO tous les 15 min c’est mieux. Malto j’en prends en charge glucidique  3 jours avant la compet, jamais en course. J’ai un partenariat avec WCup qui me réussit bien donc moi c’est boisson wCup tous les 15min environ et un gel de temps en temps (1 par heure environ) avec un peu de ravito solide (WCup fait des nougats mous très digestes) et à la fin c’est plutôt banane coca.

Pour le solide je vais tester, gâteau sport notamment, j'aime bien le pain d'épices mais sur 9 heures ce n'est sans doute pas très digeste ?

Christine Denis :
Moi gatosport 2h avant et 30 min avant le départ je bois ma boisson glucosée de course pour amorcer la vidange gastrique. Il faut que pendant les premières heures de la course tu arrives à uriner, c’est bon signe. Le pain d’épices à déconseiller car c’est très mauvais au niveau de l’absorption intestinale. S’il fait chaud ne dose pas trop ta boisson car tu vas morfler. Privilégie l’eau…et n’hésite pas à t’asperger, en évitant les chaussures. Et mets une casquette que tu mouilles si vraiment c’est le cagna !

Avoir un accompagnateur vélo sur les 60/70 derniers kilomètres par exemple est-il un avantage ? A priori courir seul ne me fait pas peur.

Christine Denis :
Absolument nécessaire, et il faut le connaître, il faut qu’il t’ai déjà suivi sur une sortie longue c’est mieux pour le rythme. Il faut qu’il sache prendre sur lui car à partir du 70ème kilomètre je ne te cache pas que c’est dur et que musculairement c’est douloureux : la tête doit prendre le relais donc si tu as un soutien à tes côtés c’est mieux. Quand tu passes le 70ème après tu serres les dents et tu cours grâce à ton mental. C’est là que se font les différences. Ton accompagnateur doit savoir te dire que tu vas trop vite, savoir te forcer à t’alimenter, savoir te distraire de ta course et te faire profiter du paysage. Si tu cours avec d’autres personnes qui auront des accompagnateurs, ce sont les gens à vélo qui font la discussion donc toi tu écoutes et ça passe plus vite que d’être seul à gamberger…Moi je n’ai fait que 2  cent bornes avec un accompagnateur (qui s’en prend dans la gueule car ça fait mal…et il faut que ça sorte !!!) et c’est une grande part grâce à lui que j’ai terminé ! mon premier au chpt de France à Gérardmer en 2000 et ma victoire à Millau.

---------------------------------------------------------------------

La grosse inconnue pour moi est le ravitaillement, mais j'ai encore du temps pour tester ce qui me convient.
Demain samedi, repos, puis sortie longue de 2h40 dimanche.

ƒred

2006-06-06 21:09:33 : Mardi 6 juin 2006. Buttes-Chaumont au soleil, course rapide et PPG. - 10 photos - 40 réactions

Il fait très beau ce mardi, alors je file chercher mes enfants à l'école à 16h30 et 10 minutes plus tard nous voici aux Buttes-Chaumont.
Au programme pour eux, diverses activités, de l'observation des canards à la recherche de coccinelles.
Pour moi, un peu de course, consistant en des tours de lacs pour surveiller mes explorateurs. Tours de lac donc, de plus en plus rapides, commencés en 2'40" et terminés en 2'10" pour un tour de 625 m. J'ai fait 15 tours, soit 9,375 km courus, avec des collégiens parfois moqueurs.

Puis je fais beaucoup de PPG, Petites Pitreries sur Gazon, illustrées en photos.

Demain soir stade Pershing, puis sorties longues en fin de semaine, les 100 km du Morvan sont dans un peu moins de cinq semaines maintenant.

ƒred

2006-06-04 14:11:21 : Les Vincennus™ en repérage, dimanche 4 juin 2006. - 11 photos - 21 réactions

Mais quel mauvais coup préparent-ils donc ces Vincennus™ en repérage ?
Rien d'autre que les 10 km du 11 juin, alors nous filons sur le parcours de la course.
Nous étions nombreux ce matin, je ne suis même pas certains que nous tenions tous sur la photo. Je n'ai pas fait l'intégralité du parcours, j'ai accompagné Martine à la fin avant de continuer jusque chez moi, j'ai couru au total 2h28 ce matin, pour un peu plus de 27 km courus. Manifestement la boisson eau + malto me convient bien.
Demain matin j'irai aux Buttes-Chaumont assez tôt pour une sortie d'une heure trente en rythme.
Je suis paresseux comme un vieux matou au soleil donc je vous laisse imaginer les légendes des photos. En orange sur son vélo c'est Enzo.

Bilan de ma semaine allégée après le marathon du Futuroscope de dimanche dernier :
- lundi 53 minutes ; 9,5 km
- mercredi 1h15 ; 14 km
- samedi 2h16 ; 27 km
- dimanche 2h28 ; 28 km
soit 78,5 km pour environ 6h50 minutes, plus les 3h05 minutes et 42 km de dimanche dernier.
La semaine prochaine je devrais dépasser 110 km je pense.
ƒred

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net