La course à pied Les blogs courseapied.net : fred

Le blog de fred

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-10-26 20:56:15 : Les Vincennus™ seraient ils nyctalopes ?

Les Vincennus™ seraient ils nyctalopes ?

On peut se le demander compte tenu de la manière dont certaines et certains courent le mercredi soir sur la piste du stade Pershing dont une partie n'est pas éclairée.

Martine a enchaîné 4 séries de 1200 m comme qui rigole entre 5'36" et 5'32".
"Trop rapide la dernière série à cause de vous les garçons" a t'elle dit à Pierrot et à moi.
F@bien a filé sur des séries 2000 m, trop vite lui aussi si j'ai bien compris ce qu'a dit Nico PSA :
2*2000 + 5*500
Résultat
6'48 et 6'50 avec 1'20 de recup active
1'34 - 1'38 - 1'38 - 1'39 - 1'35 avec 50" de recup active.

Pierrot et Yannnnnnn ont enchaîné des 2000 m (trop vite aussi les gars ?).
J'ai enchaîné 3 séries de 2800 m en 10 minutes pile, trop vite également avec courte récupération.

Démonstration d'étirements ensuite par Martine pour Yannnnnn qui a un peu de mal avec sa préparation marathon, allez, encore trois grosses semaines d'entraînement et ce sera enfin le moment de la semaine allégée puis de la course à la Rochelle.

Et retour en courant pour Alexis 4 vents, Pierrot, Martine et moi à travers le bois de Vincennes.
Nous sommes décidément vraiment bien sur cette piste de Pershing posée en plein milieu du bois, F@bien et Yannnnn prolongeant leur entraînement sur le stade.

ƒred

Les réactions

Par JL, le 2006-10-26 21:23:01
Euh ... Martine porte sa frontale sur la jambe gauche ??

Par Martine, le 2006-10-26 22:01:43
Héhé, c'est certain que je serai repérée de loin avec toutes mes lumières!!!
Bises
Martine

Par yannnnnnnn, le 2006-10-26 22:14:49
Merci Fred!

ah, je comprends pourquoi je boite aujourd'hui !!!! :-)))

Comme ca, pour les prochains etirements lombaires, je me branche sur ce blog! D'ailleurs, je vais m'y mettre NOW aux étirements!

Fred, j'ai enchaine 3x3000 a 4'40 au kilo...c pas trop vite!

Bises à tous!

Par angelo, le 2006-10-26 22:33:45
Les Lenglenus & Vincennus même combat =
bonne ambiance !

Bonne CAP

Par Pierrot_75, le 2006-10-26 22:35:49
Bonsoir,
initialement je devais suivrs yannnnn sur les 3000M mais je me suis rabattu sur des 1000m autour de 4'25" (du seuil). J'aime bien le rendu de l'atmosphére particulière de Pershing à la nuit tombée

Merci pourles photos Fred

A+

Par jibé, le 2006-10-26 23:02:46
Vous êtes beaux !
et en plus Martine, tu brilles :)
a+

Par Squirel, le 2006-10-27 07:46:04
Martine toujours aussi lumineuse !

Par Brinouille, le 2006-10-27 08:10:35
Jolies photos !
c'est vrai qu'il est bien ce pershing, il se mérite parce qu'il faut y aller, mais il est bien : )

Par Calou, le 2006-10-27 08:32:22
Bon ben moi je me lance : NYCTALOPE, j'avais jamais entendu ce mot là....
J'ai d'abord cru que c'était une insulte, puis, je m'suis dit : "C'est quand même pas le genre de Fred !"
Après vérif dans le dico, je peux l'affirmer : On peut se cultiver au contact des Vincennus !
Merci Fred ;o)

PS : Dans mon dico, il est précisé : "La nyctalopie constitue une anomalie chez l'être humain"... Que faut-il en déduire sur les Vincennus ?

Par michette, le 2006-10-27 08:35:52
fred arrête avec tes mots savants je n'ai pas de dictionnaire sous le coude; enfin grâce aux photos j'ai compris le sens..pas fait de grec

Par angelo, le 2006-10-27 08:49:22
De Vincennes à Lenglen, tous les entrainements et discussions de chacun sont connus et appréciés; le Professeur Xavier n'est donc pas loin..
A+




Par , le 2006-10-27 10:13:58
ok calou, on ne pas tous avoir la Kultur Fredienne.

Par La Pépite, le 2006-10-27 10:26:01
Belle séance Les Lucioles !!! Rien n'arrête les coureurs quand y'a bonne ambiance : ça avait l'air bien sympa!

Par Pépito, le 2006-10-27 10:33:16
Je vois que vous disposez de quelques Rugbymen. Nous, nous avons choisi des créneaux d'entraînnement pour profiter des rugbyWomen en action. Pour ne pas léser les filles du groupe, y-a aussi une deux équipes de gars virils.

Par Montaigne, le 2006-10-27 11:03:03
Nyctalope
n. XVIe siècle, au sens de « qui a une mauvaise vision nocturne ». Emprunté, par l'intermédiaire du latin nyctalops, du grec nuktalôps, qui a signifié aussi bien « qui voit bien la nuit » que « qui voit mal la nuit », lui-même composé de nux, nuktos, « nuit », et ôps, « vision ».Personne, animal qui voit dans l'obscurité. Adjt. Les chats sont des animaux nyctalopes.

Par Spider, le 2006-10-27 11:21:15
Les Vincennus alors ...Chouette, hibou ou chat? Très juste Montaigne comme quoi le grec et latin servent même si "langues mortes". Mais sais tu ainsi que les Vincennus que nyctalope était égale ment un super héros http://www.coolfrenchcomics.com/nyctalope.htm

Par Baltha, le 2006-10-27 11:33:32
Les Vincennus sont des super héros. Leur ombre plane au-dessus du bois, et malheur au coureur qui ne respecte pas son allure spécifique.

Par SERGE92, le 2006-10-27 11:36:50
Martine quels jeux de lumières! et c'est sympath les autres en profitent, vous êtes tous rayonnants! bravo

Par Pierrot_75, le 2006-10-27 21:53:18
Bonsoir,

bon, je suis peut-être nyctalope mais, pour éviter de se vautrer, rien ne vaut une bonne frontale => c'est chose faite depuis hier, la même que toi Fred !

A +

Par Jean-Yves, le 2006-11-15 00:03:46
Bonsoir,
Je suis intéressé par vos entraînements du dim et du merc à Vincennes.Je laisse mes coordonnées pour avoir plus d'infos: j-y.lemoing@laposte.net
merci

Par Fred, le 2006-11-15 00:07:45
@jean-Yves, surveille plutôt le poste des Vincennus sur le forum, les RDV du mercredi soir sont quasi systématiques à partir de 18h45 pour les premiers arrivés, le dimanche au lac de St-Mandé horaire éventuellement variable, mais vers 9h30-10h en général en cette saison.
Dimanche prochain nous serons nombreux à courir le semi-marathon de Boulogne, et le dimanche suivant plusieurs au marathon de Florence ou de la Rochelle.
Fred

Par Fred, le 2006-11-15 00:09:04
Oubli, l'actuel post des Vincennus™ est ici :
http://www.courseapied.net/forum/msg/31605.htm
Nouveau post créé tous les mois en gros pour que ce soit plus compréhensible.
Fred

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Le très grand Alexis 4 vents ne rentrait pas dans le cadre.


Dernier virage dans la pénombre pour Martine et Pierrot.


Martine qui réfléchit en courant.


Voilà c'est fini.


"Pierrot, je te dis que vous alliez trop vite avec Frédéric, vous m'avez fait rater ma série, il faut que je recommence."
Arrête Martine, c'est terminé !


Ça te rappelle des trucs Pierrot ?


Ça a craqué !
C'est le genou de Yannnn ou bien le pack de 6 derrière eux ?


Les 5 billets précédents

2006-10-25 15:06:39 : Parcours du semi-marathon de Boulogne du 19 novembre - 44 photos - 45 réactions

Atelier du mercredi :
Illustrez en images le parcours du semi-marathon de Boulogne du 19 novembre prochain.

Matériel : photos, ciseaux, colle.

Voici donc les photos du parcours, prises à trois moments différents entre hier matin et ce midi, ce qui explique qu'elles ne sont pas "raccord" au niveau lumière.

Haaa arrêtez les commentaires intermédiaires, vous allez me faire tromper.
Serge avec quoi crois tu que je fais ça ?

Bah voilà, j'ai mis une 1h05min pƒƒƒƒƒƒƒƒƒƒ.

ƒred

Il y a des photos de l'édition 2005 courue début novembre sous le soleil ici :
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=732

@ Luc,

A 300 mètres de ton hôtel :

Restaurant Casa Luna
87 AVENUE JEAN BAPTISTE CLEMENT
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
01 48 25 07 01


PIzzeria Scoozi
100 AVENUE JEAN BAPTISTE CLEMENT
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
01 46 03 42 78


2006-10-19 17:34:11 : 1986 - 2006, 20 ans de 20 km de Paris. - 34 photos - 38 réactions

Il y a 20 ans, le 12 octobre 1986, je participais pour la première fois aux 20 km de Paris, qui était déjà une course importante par le nombre de coureurs présents.
J'étais habillé en Coq Sportif des pieds jusqu'au maillot, avec toujours les belles chaussettes de l'époque et les poignets éponge.
Le départ était donné à 13 heures depuis le pont d'Iena, en direct sur TF1, la traversée du bois de Boulogne était un peu différente, et sur les quais nous traversions la Seine au pont des Invalides pour ensuite contourner le Champ de Mars par l'Ecole Militaire pour arriver au pied de la Tour Eiffel par l'avenue de Suffren, à contresens de l'arrivée actuelle.
Je retrouve mon temps inscrit au dos du tirage, 1h18'10". Pas de sas préférentiel à cette époque (je n'avais de toute façon pas de temps de référence), alors il fallait poireauter une bonne heure sur le pont si on voulait partir bien placé. Je me souviens des départs de malade absolument pas échauffé dans la montée.
Vingt ans plus tard il m'arrive encore de réaliser des départs rapides, mais un peu plus échauffé quand même.

A la fin du mois d'août, à l'issue d'un test VMA au stade Pershing donnant 18,6 km/h, et après avoir enfin bien récupéré des 100 km du Morvan :

http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=2023
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=2107

J'avais décidé de me préparer spécifiquement pour les 20 km de Paris, et de viser 1h15 minutes, soit 16 km/h (3'45" au km). Baltha m'avait dit que je pouvais peut-être aller un peu plus vite. Malheureusement je n'ai vraiment pas eu le temps de beaucoup courir au mois de septembre, ni de faire beaucoup de sorties avec du rythme, alors début octobre j'étais perplexe sur l'objectif à viser pour cette course. Soit le maintenir à 1h15 min, sachant que je risquais de coincer, selon Mielou le mur se trouverait vers le 16e km, en terminant donc un peu plus lentement les 4 derniers kilomètres.
Soit être plus raisonnable et partir sur une base de 1h16'30". En 2005 j'avais plus de préparation mais par contre j'étais malade, je toussais énormément et j'avais été considérablement gêné, visant 1h16' j'avais terminé en 1h 16' 40". Enzo quant à lui pensait que je pouvais tenir le rythme de 3'45" jusqu'au bout.
Allez, va pour cet objectif de 1h15', je verrai bien au bout d'une heure de course comment je me sens et s'il le faut je ralentirai.

Nous étions nombreux ce matin du 15 octobre au RDV du pilier sud, avec JP II et la Baronne en prime (time) !
J'ai chaussé mes Nike Streak qui sont vraiment très bien pour moi pour des distances jusqu'à 20-21 km, au delà elles ne seraient plus assez confortables. Et le chaussant étroit me gêne un peu au pied gauche.
Après nous être bien échauffés avec Baltha, Enzo, F@bien et Tomis je suis parti très prudemment, en 3'50" au 1er km, avec les deux fusées orange (Enzo et F@bien) déjà devant. J'ai de curieuses sensations en début de course, les jambes "bizarres", mais vers le second kilomètre ça va mieux. Nico PSA et Tomis me rattrapent au 2e km en descente, passé en 7'20" et je prends leur foulée jusqu'au 4e où je les laisse filer, à moins de 3'40" au km ça va bien trop vite pour moi. Je profite de cette partie du parcours ultra roulante pour accélérer à chaque petite descente. Nico et Tomis prennent vite le large et s'éloignent inexorablement, Avec cette foulée de Tomis si caractéristique mais très efficace. La file des coureurs s'étire, ça ne cause pas beaucoup, l'ambiance est studieuse.

Passage au 5e km en 18'30", après le virage serré à gauche vers le 7e km il y a une petite bosse et je me fais dépasser par JP, qui m'hallucine car il sort juste des 100 km de Millau (9h19). Je reste à ses côtés pendant 200 mètres pour discuter, mais là aussi à 3'40" au kilomètre je ne suis pas confort. Je ne le reverrai jamais, du moins pas sur la course. Je retrouve Tomis au ralenti du côté de la fête à NeuNeu vers le 8e km, en proie à de violentes quinte de toux, il est encore plus malade que moi l'année dernière. Je lui fais signe de me suivre et il prend ma foulée dans la longue descente le long de l'hippodrome vers la Pte d'Auteuil dont je profite pour accélérer, sautant le ravitaillement du 10e km, comme celui du 5e, je n'ai pris aucun ravitaillement d'ailleurs, et après le virage à droite boulevard Exelmans je passe le 10e km en 37'10".
J'ai 40" d'avance sur l'objectif final, mais cette première moitié de course est vraiment très roulante avec de nombreux faux plats en descente. Je ne pense sincèrement pas être capable de continuer sur ce rythme, mais je ne ralentis pas, d'autant que ça descend encore vers la Seine.

11e km, entrée sur les quais de Seine, et voici le vent de face que je redoutais. Je joue au remorqueur avec Tomis derrière moi, il y a peu de coureurs et je n'ai quasiment jamais aucun abri. je suis concentré sur ma foulée, avec un œil derrière car je sens Tomis un peu juste. J'aimerais tant que nous puissions aller ensemble jusqu'au bout. Malheureusement il coince vers le pont de Bir-Hakeim peu après le 13e km, désolé Tomis mais je file. Elle me semble raide la petite rampe pour sortir de la voie sur berge, puis nous plongeons sous le souterrain d'Iena, il fait chaud et sombre à l'intérieur et je suis définitivement seul. J'entends puis j'aperçois Chrystel et Estelle dans la montée de sortie du tunnel, c'est le 14e km et j'ai l'impression de coincer sévèrement, mais je maintiens mon allure de 3'45". Je hèle Pépito El Presidente quelques décamètres plus loin, il sursaute puis sort sa main de sa poche pour ma taper dans la main droite. Souterrain de l'Alma puis le long tunnel sous le cours la Reine, et c'est le16e km passé en 59'55". Il me reste 5" de marge pour arriver en 1h15', allez je ne vais plus rien lâcher désormais.

Il fait chaud dans le long souterrain du Cours la Reine, et j'ai un coup de moins bien. Je rattrape tout de même un coureur et je reste derrière lui dans la rampe de sortie avant d'accélérer dans le toboggan de la Concorde. Dernière rampe, je sens que j'ai du mal et revoici ce vent de face gênant sur le quai le long de la terrasse des Tuileries. Je me décale progressivement sur la droite de la chaussée, elle est longue cette ligne droite. Je passe ici tous les soirs à vélo pour rentrer chez moi en roulant à un bon 30 km/h dans le couloir de bus, soit près de deux fois plus vite qu'actuellement, alors ça me paraît encore plus interminable.

17e km en 1h03'55", haaaaaa j'ai bouffé toute ma marge, kilomètre couru en 4'. Virage au pont Royal, je monte sur le trottoir pour éviter les pavés, nouveau virage à droite et nous voici sur la rive gauche, avec enfin le vent dans le dos, super. Moins de 3 km, il est temps de faire comme le suggère Ouille quand ça devient sérieux, alors je me lance à fond au ras de la Seine vers la Tour-Eiffel. Je ne me soucie plus du chrono, je cherche juste à aller le plus vite possible, augmenter la fréquence et l'amplitude de mes foulées. Un petit bonjour à Vincent "This is my art" qui me Canonise sous le pont Alexandre III et c'est déjà l'arche rouge du 19e km. Sur ces deux kilomètre j'ai dépassé au total quatre coureurs, je n'ai trouvé personne ayant la même allure que moi.

Dernière montée après le pont de l'Alma, et là je ne me souviens plus bien, je me revois dépasser un coureuse Lettone (les Lettons sont des durs à cuivre, ou à suivre) qui était devant nous sur la ligne, elle a coincé elle aussi dans le final apparemment, elle avait plus de 20 secondes d'avance sur moi au 10e km. Il paraît que Baltha (qu'est ce que tu faisais déjà là ?), Chrystel et Estelle m'ont encouragé de la voix et du geste mais je n'ai rien vu ni entendu. Je sais qu'il me restait 3'40" au 19e km pour passer sous 1h15, et je coupe finalement la ligne en 1h15' pile en ayant tout donné dans le dernier kilomètre, en me disant que je ne pouvais vraiment pas faire mieux, j'ai vraiment été à fond dans les 3 derniers kilomètres courus en 11'05" soit 16,4 km/h.

Je suis plié en deux dans la zone d'arrivée, à la limite de vomir, signe que je me suis réellement arraché, mais je me relève car j'aperçois Enzo, F@bien et NicoPSA qui ont tous réalisé de superbes performances et je vais les féliciter chaleureusement. Bravo les gars !
Je suis content d'avoir réussi à ne rien lâcher quand ce fut difficile et à rester concentré jusqu'au bout. Tellement concentré que je n'ai pas vu grand chose du paysage. Il faut dire aussi que je passe sur les quais à vélo tous les jours. Il y avait une très belle lumière ce matin sur le pont Alexandre III.

Je repars à contresens, ce qui me permet d'encourager la Pépite qui arrive à toute vitesse, 14e féminine, puis Jean-Luc, Jafangie, j'ai du mal à distinguer les coureurs car ça se densifie, c'est dur de reconnaître quelqu'un. J'aperçois Fanfan, puis MarieL la Baronne en compagnie de Nico ASM, puis Duduche. Je m'arrête au 18e km et je repars dans le bon sens aux côtés de Barbie, puis en compagnie de Martine qui termine en 1'45'.

C'était très sympa de se retrouver ensuite au soleil sur le stade puis au pilier sud à nouveau avant de terminer au bistrot, où les buveurs de bière était (dans la) légion.
Bravo à toutes et à tous, une pensée aux malades ou blessés qui auraient aimé y être, et bravo à Jibé qui a terminé le marathon d'Amsterdam en 2h49.

Pour moi la préparation marathon de La Rochelle s'est poursuivie cette semaine, je peux enfin courir sérieusement.
Mardi j'avais prévu de faire 3 séries de 5 tours au lac des Buttes-Chaumont à mon allure semi (16 km/h - 3'45" au km), soit 3 x ±3150 m, ça s'est terminé en une seule série de 15 tours dans la nuit bouclée en 34'55" pour 9400 mètres.
Hier mercredi pyramides à Pershing, 800 m en 2'50", 1200 m en 4'15", 1600 m avec Baltha derrière puis devant en 5'45", 2000 m en 7'22" (Baltha je préfère courir devant finalement), 1600 m en 5'40" puis 1200 m en 4'05".
Ce jeudi soir repos, et je vais ensuite courir vendredi, samedi, dimanche et lundi, avec un peu de vacances en vue.
Merci Brinouille pour l'électrostimulateur, ça va me servir pour la récupération. Par contre je n'ai pas trouvé le tiramisu dans la boîte, c'est normal ?
Merci à Chrystel pour les photos, avec Estelle en plus pour les encouragements, même si je n'ai rien entendu.

ƒred

2006-10-01 18:33:10 : La course des chasseurs de temps, 1er octobre 2006. - 12 photos - 24 réactions

Ce dimanche 1er octobre nous étions un certain nombre à participer à la première édition de la course des chasseurs de temps dans le bois de Vincennes.
Nous avons échappé à la pluie, gros orage la veille dans la soirée, pluie nocturne et forte averse vers 13h30.
Au programme, 7 km, 14 km ou 21,1 km, cette dernière distance en solo ou en relais à trois, les 14 km en solo ou en relais à deux.
Sur le semi-marathon en solo, MarieL a terminé seconde, tu avais l'air en forme en plus, super !
Brinouille, Thomas et Vincent 75 ont terminé première équipe mixte sur le semi en relais à trois. Je suis très content pour toi Brinouille !
Comment allez vous faire pour la garde de la coupe ? Une semaine chacun ?
Et sur le semi-marathon en solo Martine a terminé à la troisième place de sa catégorie (vétéran 2), en ne réalisant pas le temps visé, mais elle a courageusement poursuivi son effort jusqu'au bout. Au fait Martine, il faut passer la ligne pour que le temps soit validé par la détection de la puce, deux mètres avant ce n'est pas bon !
Demain je vais commencer ma préparation pour le marathon de la Rochelle, à court de forme et de rythme. Quant aux 20 km de Paris dans deux semaines, je ne sais pas à quelle allure partir, je ne tiendrai pas les 3'45"/km sur la totalité de la distance.
C'est où le mur sur 20 km ?
ƒred

Quelques images à suivre.

2006-09-30 16:18:18 : Parcours de la course des chasseurs de temps, 1er octobre 2006 - 12 photos - 16 réactions

En allant chercher les dossards vers 13 heures j'ai pu voir le plan du parcours, dont j'ai pris une photo.
Les habitués de notre balade dominicale ne seront pas dépaysés. Le kilométrage est indiqué, marquage au sol et panneau.
C'est plat, avec quelques virages serrés, notamment à la fin de chaque tour.
Le départ est à 10 heures, pour ceux qui veulent se retrouver, rendez-vous vers la zone de départ à partir de 9h15. Ce ne sera pas la bousculade, il y a ± 1200 coureurs sur l'ensemble des 3 courses, départ commun.
Au programme : 7, 14 ou 21,1 km en solo, et semi-marathon en relais à trois.
Précision pour ceux qui ne connaissent pas l'endroit, la zone de départ et d'arrivée se trouve derrière les écuries de la garde républicaine, à l'extrémité de l'allée royale (fléchage à partir de l'esplanade).
ƒred

2006-09-17 16:49:33 : Dimanche 17 septembre 2006. La Parisienne. - 43 photos - 37 réactions

Pas d'entraînement pour moi ce dimanche, je vais soutenir les coureuses de La Parisienne.
A toutes celles qui ont couru, n'hésitez pas à faire des commentaires, raconter votre course, donner vos impressions ici, vous êtes la bienvenue.

J'enverrai à celles qui le veulent des fichiers images haute résolution pour impression ou agrandissement.
Encore une fois, bravo à toute l'équipe des filles du forum !

Résultat du challenge des copines sur le site de la Parisienne :
http://www.la-parisienne.net

Vous êtes troisièmes comme en 2005 !

Les résultats individuels et les photos prises sur le parcours sont disponibles sur :
http://www.resultatphoto.com

ƒred

PS Une pensée particulière pour MarieL qui a finalement renoncé à courir suite aux douleurs ressenties lors de son échauffement. Récupère bien championne ! Bises.
ƒred

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net