La course à pied Les blogs courseapied.net : fred

Le blog de fred

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-11-01 20:29:39 : Préparation au marathon de la Rochelle, grosse semaine sportive à la Toussaint

Me voici à un peu plus de 3 semaines du marathon de La Rochelle.
Depuis environ 4 semaines j'ai enfin pu m'entraîner correctement après un mois de septembre où j'avais trop peu couru et un mois d'août de reprise après les 100 km du Morvan courus début juillet. Je ne sais pas comment font certains pour enchaîner des courses parfois dures, exigeantes, j'ai vraiment besoin de couper régulièrement.
Rassuré sur mes allures après ma participation aux 20 km de Paris :
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=2552
j'ai continué sérieusement, avec une séance hebdomadaire sur piste où j'ai travaillé des séries en pyramides, et des sorties longues incluant de nombreuses portions au seuil et allure marathon.

Samedi dernier j'ai couru en solitaire aux Buttes-Chaumont un quasi semi-marathon, avec 6 grands tours (14,1km) à 15 km/h puis 10 tours de lac (6300 m) à un bon 16 km/h, soit 20,4 km courus en 1h19min. Pas facile de tenir l'allure de 15 km/h sur les grands tours, compte tenu du profil du circuit, mais je passe enfin correctement les côtes sans ralentir, signe de bonne forme.

Comme je suis en vacances depuis quelques jours je peux enfin me reposer et courir quotidiennement cette semaine, depuis samedi 28 octobre en fait.
Dimanche et lundi bois de Vincennes au soleil, mardi sous la grisaille ce fut avec Baltha et Nico-PSA aux Buttes-Chaumont toujours, avec quasiment trente minutes avec Nico à 3'50" au kilomètre, séance pas très longue, un peu plus d'une heure, mais intense.

Ce matin, sous un beau soleil, nous nous retrouvons au bois de Vincennes pour une balade "comme un dimanche", dans laquelle j'ai placé une accélération de 25 minutes à mon allure marathon, 15 km/h.
Avec MLaure et Crapal de retour parmi nous après quelques mois d'absence, et Sedef lui aussi en préparation marathon, Floerence le 26 novembre également. Trois heures Sedef, trois heures !

Puis escapade vers la côte des barrières avec Martine qui veut pouvoir aller y courir régulièrement, alors nous y passerons tous les dimanches.
De retour au lac nous tombons sur Brinouille qui nous avait abandonné pour ses séries de 400 m, je n'ai pas bien compris ce qu'elle charchait à faire, elle était en appui contre un marronnier quasiment centenaire, nous l'avons vaguement aidé mais l'arbre n'a pas bougé.

Demain midi séance de VMA courte au lac des Buttes-Chaumont, samedi ce sera une sortie assez longue d'environ 2 heures, toujours aux Buttes-Chaumont, dimanche bois de Vincennes et lundi sortie très longue vraisemblablement en forêt de Rambouillet.

Comme je me suis préparé un peu différemment par rapport à 2005, et que mon carnet d'entraînement n'est pas à jour depuis plus de deux mois, je peux difficilement comparer le kilométrage par rapport à la même période de l'année 2005, je sais simplement que j'ai de meilleures sensations sur les séries pyramides et sur les séances seuil, d'ailleurs mon temps sur les 20 km de Paris est meilleur malgré une préparation assez légère.

ƒred

PS Je placerai la semaine prochaine dans mon blog des infos sur le parcours du marathon de La Rochelle, qui est globalement très roulant. Seul aléas en cette saison, la météo…

Les réactions

Par L'Castor Junior, le 2006-11-01 20:52:03
Salut Fred,
Merci pour les photos : avec un soleil pareil, j'avoue que rester enfermé aujourd'hui était assez pénible.
Mais j'expérimente, un peu contraint et forcé, certes, une de ces coupures que tu effectues régulièrement, sans impact négatif sur tes performances.
En tout cas, cette semaine bien chargée devrait largement compenser la préparation "assez légère" de ces dernières semaines.
Quel est ton objectif pour La Rochelle au fait ?

Par Martine, le 2006-11-01 21:02:38
Je commande le même soleil pour La Rochelle, pour faire de belles photos.
Alors c'est 2H48??? Je suis certaine que tu vas y arriver.
Bises
Martine

Par Fred, le 2006-11-01 21:20:05
@ Castor, heu je ne sais pas ce qui se passerait si je ne coupais pas régulièrement, notamment 4 semaines en décembre, peut-être courrais-je mieux finalement ? En tout cas je saturerais je pense.
Pour 20 km ou un semi j'arrive à me débrouiller même sans préparation sérieuse, mais sur marathon ce n'est pas pareil. Aux 20 km j'aurais pu continuer sur la même allure jusqu'à 21,1 km, au delà j'aurais totalement coincé.
En fait je suis surtout content de n'avoir rien lâché vers le 16e km lorsque ça commençait à devenir difficile, en d'autres temps j'aurais laissé filer et perdu plusieurs dizaines de secondes en 3 ou 4 kilomètres.
Il faudra que je sois aussi concentré et déterminé à La Rochelle, ce qui m'a un peu manqué sans doute en 2005, en plus d'une mauvais gestion des ravitaillements, mais ça j'ai appris à boire en course lors des 100 km du Morvan. Si en plus je pouvais ne pas terminer isolé comme en 2004 et 2005 ce serait peut-être un peu plus facile.
Pour l'objectif temps, Martine a super bien calculé, 15 km/h = 2h48min.
Sinon je n'ai pas suivi, tu es blessé ?

@Martine, merci, la météo de 2005 était juste trop froide, pour le reste ce fut parfait. En tout cas je vais continuer à bien me préparer, encore plus sérieusement qu'en 2005.
Je te mettrai sans doute à contribution pour une ou deux bouteille de boisson à me donner en course, je vais voir comment on s'organise. Tu vas encore cavaler dis donc !
Je t'embrasse.
ƒred

Par Sedef, le 2006-11-01 21:22:18
Merci Fred d'immortaliser ces bons moments de CAP.
J'apprend beaucoup lors de ces séances et aussi par le biais de tes blogs.
C'est aussi l'occasion de constater que j'écarte décidément trop les bras !
A dimanche. Je ferai quelques côtes des Barrières aussi.

Par riri, le 2006-11-01 21:31:29
tu m'impressionnes toujours autant MONSIEUR Fred ....

chapeau et bon marathon de la Rochelle

Par L'Castor Junior, le 2006-11-01 21:39:20
Fred,
Je pense que tu es dans le vrai pour les coupures. Disons simplement que j'ai du mal à le faire totalement en temps normal, et que je me contente le plus souvent de bien lever le pied, notamment après une compétition ou une sortie longues. Je ne sature donc a priori pas, mais reconnais les bienfaits (ou du moins l'absence de conséquence négatives) de ces coupures ou pseudo coupures.
Pour les 20 km, j'avoue ne pas avoir réussi à voir ton côté cramé (effet des lunettes peut-être, dont j'attends toujours de connaître la marque ;-)) ?), mais ton récit témoigne effectivement d'un "arrachage" en règle.
Je t'avoue avoir beaucoup de mal à me mettre dans cet état où l'on donne tout, hormis à la rigueur sur les toutes dernières minutes ou dizaines de secondes d'une course.
En tout cas, l'expérience du Morvan te sera en effet certainement bénéfique pour les ravitaillements, et il y a peu de risque d'avoir le même type de climat à La Rochelle en novembre ;-)
Pour l'objectif temps, je suis un vrai flemmard (merci Martine pour le calcul ;-)) ).
De mémoire, ce serait ton meilleur chrono, non ?
Sinon, pour ce qui me concerne, je suis en effet blessé (reste de tendinite consécutive à un garrot à la cheville sur les CdF de 24 heures). Je pense reprendre dimanche, soit trois semaines d'arrêt complet.
L'Castor Junior

Par ric69, le 2006-11-01 21:44:06
Comme riri, admiratif je suis surtout après le 100 du Morvan. Mais faudra peut être mettre des gants et se couvrir les bras car ça fraichit en ce moment.
Le 15 dans les Buttes, effectivement, c'est un bon test.
Alors y a pu k.
A+

Par Pépito, le 2006-11-01 21:46:34
Salut les Loulous,
Z'êtes trop matinaux pour les Lenglenus mais promis on fera un effort un de ses quatre...

Par Fred, le 2006-11-01 21:54:09
@Sedef, oui j'ai remarqué ça en fin de matinée lorsque tu nous as dépassé lors de ta série rapide, mais ça ne me semble pas être trop pénalisant. On va te trouver une solution pour corriger ça, Martine avait les bras un trop hauts et crispés par exemple, et bien c'est fini (cf. ses photos).
@ Riri, j'aimrais bien parfois pouvoir crapahuter dans tes belles montagnes.
@Castor, mes lunettes sont des Cébé, modèle "je ne sais pas". Si si j'étais bien entamé dans les 3 derniers kilomètres des 20 km de Paris. Je le voulais ce chrono de 1h15'…
@Ric, un qui m'impressionne c'est JP, 9h23 aux 100 km de Millau, un peu moins d'1h14 aux 20 km de Paris trois semaines après et il prépare La Rochelle !
A l'entraînement je me couvre, en course je me découvre, tout au plus je porte des gants s'il fait vraiment froid, comme en 2005.
ƒred

Par Fred, le 2006-11-01 21:56:24
Salut El Presidente, peut-être qu'on ira vers 10 heures en décembre. C'est sûr que si vous venez à pied du XVe, vu la vitesse à laquelle vous courez faudrait que vous partiez la veille presque…
ƒred

Par Jgab, le 2006-11-02 00:01:18
Salut Fred,

Je vois que tu as la forme, le chrono n'a qu'à bien se tenir !! Pour moi c'est dans 10 jours, je viens de passer 10 jours chaotiques, alors je ne sais pas trop ce que cela donnera, mais ce sera encore un plaisir de participer..

Jean Gab

Par SERGE92, le 2006-11-02 10:46:27
BONJOUR ƒred, je vois que tu as encore beaucoup de plaisir à l'entrainement en compagnie des gazelles et rien que celà est très bon signe pour la ballade Rochelaise, je commande une météo sans vent et une petite douceur océane, bonne fin de préparation et je te souhaite un marathon type Pégase
amicalement Serge

Par mielou, le 2006-11-02 11:05:57
boulimique ce fred !
un jour j'arriverais à intégrer des footings longs dans mon entrainement de coureur courtes distances...
et qui sait ?
je vais préparer sérieusement le semi de paris tiens !

Par La Pépite, le 2006-11-02 12:24:12
Hummmmm, je sens fort la motivation et l'envie qui reprennent le dessus chez mister Fred! Suis sûre qu'il va y avoir des bons chronos à l'arrivée de La Rochelle... J'aurais le plaisir de voir des mines radieuses .... pour m'accueillir quand je franchirai la ligne .. un peu après !!! J'compte sur vous!!

Par Fred, le 2006-11-02 20:08:25
@Jgab, c'est vrai que tu es en plein dedans toi aussi, bonne course à Monaco ! Les 3 heures sont en vue ?
@Serge, merci, oui petite météo pétole s'il te plaît, tant pis pour les navigateurs hein ! Et une belle lumière quand même.
@ Mielou, ce n'est pas long un semi, tu n'as jamais couru cette distance, même à l'entraînement ? Moi aussi je me préparerai spécifiquement pour celui de Paris, objectif 3'40" au km, soit un peu moins de 1h18'.
@La Pépite, si je ne suis pas trop cramé à l'arrivée je ferai comme aux 20 km de Paris et je remonterai sur le parcours, en te souhaitant sincèrement d'être devant les ballons 3 heures. Il y a une densité suffisante de coureurs dans cette allure pour que tu ne te retrouves pas isolée.
Bien à vous les gars et fille.
Punaise j'ai mal couru cet après-midi, des 30"/30" péniblement réalisés, beurk.
ƒred

Par cyrille, le 2006-11-04 21:53:52
c ' est pas ta premiere fois que tu cours ce marathon?? @+

Par cyrille, le 2006-11-04 23:34:50
autre question tu as quoi comme appareil photo pour courir avec?? @+

Par Baltha, le 2006-11-08 00:04:24
Je réponds à Cyrille à la place de Fred.
Fred a couru le marathon de la Rochelle en 2004 et 2005 :
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=798
Son appareil photo est je crois un Sony extra-plat.

Par Fred, le 2006-11-08 10:29:59
Merci Baltha.
Couru en 2004 sous la pluie et le vent, en 2005 sous le soleil et un froid vif, Baltha y était aussi. Et en 2006, quelle météo ?
L'appareil est un photoscope compact Sony, le DSC-T9, voir :
http://www.sony.fr/view/ShowProduct.action?product=DSC-T9&site=odw_fr_FR&pageType=Overview&category=DCC+Digital+Still+Cameras

ƒred

Par , le 2006-11-09 20:48:59
ok merci

Par jipé, le 2006-11-10 11:02:26
Bonjour Fred, bonjour Martine, bonjour à tous

2 ans que je suis épisodiquement vos tribulations (la 1ère fois sur le forum du running-club) puis au hasard des clics sur la toile directement sur le blog de Fred. D'abord bravo pour le style et le plaisir (trop rare sur le net) que l'on éprouve à vous lire. Et une question : il se trouve que nous avons quasiment les mêmes terrains de jeux réguliers (Buttes : j'habite à côté ; Vincennes pour les longues endurances), mais Pershing c'est où? J'ai silloné le bois dans tous les sens depuis bientôt 15 ans que je suis Parisien, je n'y vois pas de stade. Et à bientôt, la prochaine fois que je vous croise, je viens vous faire coucou (si vous n'allez pas trop vite!)

Par ƒred, le 2006-12-04 22:09:40
@jipé,
Pour plus de visibilité pose plutôt tes questions sur le forum directement.
Le plan du bois de Vincennes est ici :
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=1032
Surveille le poste des Vincennus™ si tu veux , actuellement c'est celui-ci :
http://www.courseapied.net/forum/msg/32703.htm
ƒred

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Baltha et Nico aux Buttes-Chaumont, ça grimpe on dirait ?


Nico le long du lac, faut pas traîner devant lui.
Derrière lui, la côte qui tue.


Avec Baltha…


… puis en solo dans l'autre sens.


Mercredi matin dans les rues de St-Mandé, Brinouille et Martine comparent leur nouvelle tenue.


Il fait frais, descente de plusieurs degrés.


Sedef qui prépare le marathon de Florence, Pierrot, MLaure, Martine, Sylvain, Brinouille, Crapal, Baltha et Fabrice au départ.





Pause et pose photo après 55 minutes de balade.


Soudain Martine accélère…


… côte en vue, à l'abordage.



Quelques séries rapides autour du lac.


Banc d'essai avec Baltha et Nico-PSA aux Buttes-Chaumont mardi 30 octobre.
Mon moment préféré.


Les 5 billets précédents

2006-10-26 20:56:15 : Les Vincennus™ seraient ils nyctalopes ? - 8 photos - 22 réactions

Les Vincennus™ seraient ils nyctalopes ?

On peut se le demander compte tenu de la manière dont certaines et certains courent le mercredi soir sur la piste du stade Pershing dont une partie n'est pas éclairée.

Martine a enchaîné 4 séries de 1200 m comme qui rigole entre 5'36" et 5'32".
"Trop rapide la dernière série à cause de vous les garçons" a t'elle dit à Pierrot et à moi.
F@bien a filé sur des séries 2000 m, trop vite lui aussi si j'ai bien compris ce qu'a dit Nico PSA :
2*2000 + 5*500
Résultat
6'48 et 6'50 avec 1'20 de recup active
1'34 - 1'38 - 1'38 - 1'39 - 1'35 avec 50" de recup active.

Pierrot et Yannnnnnn ont enchaîné des 2000 m (trop vite aussi les gars ?).
J'ai enchaîné 3 séries de 2800 m en 10 minutes pile, trop vite également avec courte récupération.

Démonstration d'étirements ensuite par Martine pour Yannnnnn qui a un peu de mal avec sa préparation marathon, allez, encore trois grosses semaines d'entraînement et ce sera enfin le moment de la semaine allégée puis de la course à la Rochelle.

Et retour en courant pour Alexis 4 vents, Pierrot, Martine et moi à travers le bois de Vincennes.
Nous sommes décidément vraiment bien sur cette piste de Pershing posée en plein milieu du bois, F@bien et Yannnnn prolongeant leur entraînement sur le stade.

ƒred

2006-10-25 15:06:39 : Parcours du semi-marathon de Boulogne du 19 novembre - 44 photos - 45 réactions

Atelier du mercredi :
Illustrez en images le parcours du semi-marathon de Boulogne du 19 novembre prochain.

Matériel : photos, ciseaux, colle.

Voici donc les photos du parcours, prises à trois moments différents entre hier matin et ce midi, ce qui explique qu'elles ne sont pas "raccord" au niveau lumière.

Haaa arrêtez les commentaires intermédiaires, vous allez me faire tromper.
Serge avec quoi crois tu que je fais ça ?

Bah voilà, j'ai mis une 1h05min pƒƒƒƒƒƒƒƒƒƒ.

ƒred

Il y a des photos de l'édition 2005 courue début novembre sous le soleil ici :
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=732

@ Luc,

A 300 mètres de ton hôtel :

Restaurant Casa Luna
87 AVENUE JEAN BAPTISTE CLEMENT
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
01 48 25 07 01


PIzzeria Scoozi
100 AVENUE JEAN BAPTISTE CLEMENT
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
01 46 03 42 78


2006-10-19 17:34:11 : 1986 - 2006, 20 ans de 20 km de Paris. - 34 photos - 38 réactions

Il y a 20 ans, le 12 octobre 1986, je participais pour la première fois aux 20 km de Paris, qui était déjà une course importante par le nombre de coureurs présents.
J'étais habillé en Coq Sportif des pieds jusqu'au maillot, avec toujours les belles chaussettes de l'époque et les poignets éponge.
Le départ était donné à 13 heures depuis le pont d'Iena, en direct sur TF1, la traversée du bois de Boulogne était un peu différente, et sur les quais nous traversions la Seine au pont des Invalides pour ensuite contourner le Champ de Mars par l'Ecole Militaire pour arriver au pied de la Tour Eiffel par l'avenue de Suffren, à contresens de l'arrivée actuelle.
Je retrouve mon temps inscrit au dos du tirage, 1h18'10". Pas de sas préférentiel à cette époque (je n'avais de toute façon pas de temps de référence), alors il fallait poireauter une bonne heure sur le pont si on voulait partir bien placé. Je me souviens des départs de malade absolument pas échauffé dans la montée.
Vingt ans plus tard il m'arrive encore de réaliser des départs rapides, mais un peu plus échauffé quand même.

A la fin du mois d'août, à l'issue d'un test VMA au stade Pershing donnant 18,6 km/h, et après avoir enfin bien récupéré des 100 km du Morvan :

http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=2023
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=2107

J'avais décidé de me préparer spécifiquement pour les 20 km de Paris, et de viser 1h15 minutes, soit 16 km/h (3'45" au km). Baltha m'avait dit que je pouvais peut-être aller un peu plus vite. Malheureusement je n'ai vraiment pas eu le temps de beaucoup courir au mois de septembre, ni de faire beaucoup de sorties avec du rythme, alors début octobre j'étais perplexe sur l'objectif à viser pour cette course. Soit le maintenir à 1h15 min, sachant que je risquais de coincer, selon Mielou le mur se trouverait vers le 16e km, en terminant donc un peu plus lentement les 4 derniers kilomètres.
Soit être plus raisonnable et partir sur une base de 1h16'30". En 2005 j'avais plus de préparation mais par contre j'étais malade, je toussais énormément et j'avais été considérablement gêné, visant 1h16' j'avais terminé en 1h 16' 40". Enzo quant à lui pensait que je pouvais tenir le rythme de 3'45" jusqu'au bout.
Allez, va pour cet objectif de 1h15', je verrai bien au bout d'une heure de course comment je me sens et s'il le faut je ralentirai.

Nous étions nombreux ce matin du 15 octobre au RDV du pilier sud, avec JP II et la Baronne en prime (time) !
J'ai chaussé mes Nike Streak qui sont vraiment très bien pour moi pour des distances jusqu'à 20-21 km, au delà elles ne seraient plus assez confortables. Et le chaussant étroit me gêne un peu au pied gauche.
Après nous être bien échauffés avec Baltha, Enzo, F@bien et Tomis je suis parti très prudemment, en 3'50" au 1er km, avec les deux fusées orange (Enzo et F@bien) déjà devant. J'ai de curieuses sensations en début de course, les jambes "bizarres", mais vers le second kilomètre ça va mieux. Nico PSA et Tomis me rattrapent au 2e km en descente, passé en 7'20" et je prends leur foulée jusqu'au 4e où je les laisse filer, à moins de 3'40" au km ça va bien trop vite pour moi. Je profite de cette partie du parcours ultra roulante pour accélérer à chaque petite descente. Nico et Tomis prennent vite le large et s'éloignent inexorablement, Avec cette foulée de Tomis si caractéristique mais très efficace. La file des coureurs s'étire, ça ne cause pas beaucoup, l'ambiance est studieuse.

Passage au 5e km en 18'30", après le virage serré à gauche vers le 7e km il y a une petite bosse et je me fais dépasser par JP, qui m'hallucine car il sort juste des 100 km de Millau (9h19). Je reste à ses côtés pendant 200 mètres pour discuter, mais là aussi à 3'40" au kilomètre je ne suis pas confort. Je ne le reverrai jamais, du moins pas sur la course. Je retrouve Tomis au ralenti du côté de la fête à NeuNeu vers le 8e km, en proie à de violentes quinte de toux, il est encore plus malade que moi l'année dernière. Je lui fais signe de me suivre et il prend ma foulée dans la longue descente le long de l'hippodrome vers la Pte d'Auteuil dont je profite pour accélérer, sautant le ravitaillement du 10e km, comme celui du 5e, je n'ai pris aucun ravitaillement d'ailleurs, et après le virage à droite boulevard Exelmans je passe le 10e km en 37'10".
J'ai 40" d'avance sur l'objectif final, mais cette première moitié de course est vraiment très roulante avec de nombreux faux plats en descente. Je ne pense sincèrement pas être capable de continuer sur ce rythme, mais je ne ralentis pas, d'autant que ça descend encore vers la Seine.

11e km, entrée sur les quais de Seine, et voici le vent de face que je redoutais. Je joue au remorqueur avec Tomis derrière moi, il y a peu de coureurs et je n'ai quasiment jamais aucun abri. je suis concentré sur ma foulée, avec un œil derrière car je sens Tomis un peu juste. J'aimerais tant que nous puissions aller ensemble jusqu'au bout. Malheureusement il coince vers le pont de Bir-Hakeim peu après le 13e km, désolé Tomis mais je file. Elle me semble raide la petite rampe pour sortir de la voie sur berge, puis nous plongeons sous le souterrain d'Iena, il fait chaud et sombre à l'intérieur et je suis définitivement seul. J'entends puis j'aperçois Chrystel et Estelle dans la montée de sortie du tunnel, c'est le 14e km et j'ai l'impression de coincer sévèrement, mais je maintiens mon allure de 3'45". Je hèle Pépito El Presidente quelques décamètres plus loin, il sursaute puis sort sa main de sa poche pour ma taper dans la main droite. Souterrain de l'Alma puis le long tunnel sous le cours la Reine, et c'est le16e km passé en 59'55". Il me reste 5" de marge pour arriver en 1h15', allez je ne vais plus rien lâcher désormais.

Il fait chaud dans le long souterrain du Cours la Reine, et j'ai un coup de moins bien. Je rattrape tout de même un coureur et je reste derrière lui dans la rampe de sortie avant d'accélérer dans le toboggan de la Concorde. Dernière rampe, je sens que j'ai du mal et revoici ce vent de face gênant sur le quai le long de la terrasse des Tuileries. Je me décale progressivement sur la droite de la chaussée, elle est longue cette ligne droite. Je passe ici tous les soirs à vélo pour rentrer chez moi en roulant à un bon 30 km/h dans le couloir de bus, soit près de deux fois plus vite qu'actuellement, alors ça me paraît encore plus interminable.

17e km en 1h03'55", haaaaaa j'ai bouffé toute ma marge, kilomètre couru en 4'. Virage au pont Royal, je monte sur le trottoir pour éviter les pavés, nouveau virage à droite et nous voici sur la rive gauche, avec enfin le vent dans le dos, super. Moins de 3 km, il est temps de faire comme le suggère Ouille quand ça devient sérieux, alors je me lance à fond au ras de la Seine vers la Tour-Eiffel. Je ne me soucie plus du chrono, je cherche juste à aller le plus vite possible, augmenter la fréquence et l'amplitude de mes foulées. Un petit bonjour à Vincent "This is my art" qui me Canonise sous le pont Alexandre III et c'est déjà l'arche rouge du 19e km. Sur ces deux kilomètre j'ai dépassé au total quatre coureurs, je n'ai trouvé personne ayant la même allure que moi.

Dernière montée après le pont de l'Alma, et là je ne me souviens plus bien, je me revois dépasser un coureuse Lettone (les Lettons sont des durs à cuivre, ou à suivre) qui était devant nous sur la ligne, elle a coincé elle aussi dans le final apparemment, elle avait plus de 20 secondes d'avance sur moi au 10e km. Il paraît que Baltha (qu'est ce que tu faisais déjà là ?), Chrystel et Estelle m'ont encouragé de la voix et du geste mais je n'ai rien vu ni entendu. Je sais qu'il me restait 3'40" au 19e km pour passer sous 1h15, et je coupe finalement la ligne en 1h15' pile en ayant tout donné dans le dernier kilomètre, en me disant que je ne pouvais vraiment pas faire mieux, j'ai vraiment été à fond dans les 3 derniers kilomètres courus en 11'05" soit 16,4 km/h.

Je suis plié en deux dans la zone d'arrivée, à la limite de vomir, signe que je me suis réellement arraché, mais je me relève car j'aperçois Enzo, F@bien et NicoPSA qui ont tous réalisé de superbes performances et je vais les féliciter chaleureusement. Bravo les gars !
Je suis content d'avoir réussi à ne rien lâcher quand ce fut difficile et à rester concentré jusqu'au bout. Tellement concentré que je n'ai pas vu grand chose du paysage. Il faut dire aussi que je passe sur les quais à vélo tous les jours. Il y avait une très belle lumière ce matin sur le pont Alexandre III.

Je repars à contresens, ce qui me permet d'encourager la Pépite qui arrive à toute vitesse, 14e féminine, puis Jean-Luc, Jafangie, j'ai du mal à distinguer les coureurs car ça se densifie, c'est dur de reconnaître quelqu'un. J'aperçois Fanfan, puis MarieL la Baronne en compagnie de Nico ASM, puis Duduche. Je m'arrête au 18e km et je repars dans le bon sens aux côtés de Barbie, puis en compagnie de Martine qui termine en 1'45'.

C'était très sympa de se retrouver ensuite au soleil sur le stade puis au pilier sud à nouveau avant de terminer au bistrot, où les buveurs de bière était (dans la) légion.
Bravo à toutes et à tous, une pensée aux malades ou blessés qui auraient aimé y être, et bravo à Jibé qui a terminé le marathon d'Amsterdam en 2h49.

Pour moi la préparation marathon de La Rochelle s'est poursuivie cette semaine, je peux enfin courir sérieusement.
Mardi j'avais prévu de faire 3 séries de 5 tours au lac des Buttes-Chaumont à mon allure semi (16 km/h - 3'45" au km), soit 3 x ±3150 m, ça s'est terminé en une seule série de 15 tours dans la nuit bouclée en 34'55" pour 9400 mètres.
Hier mercredi pyramides à Pershing, 800 m en 2'50", 1200 m en 4'15", 1600 m avec Baltha derrière puis devant en 5'45", 2000 m en 7'22" (Baltha je préfère courir devant finalement), 1600 m en 5'40" puis 1200 m en 4'05".
Ce jeudi soir repos, et je vais ensuite courir vendredi, samedi, dimanche et lundi, avec un peu de vacances en vue.
Merci Brinouille pour l'électrostimulateur, ça va me servir pour la récupération. Par contre je n'ai pas trouvé le tiramisu dans la boîte, c'est normal ?
Merci à Chrystel pour les photos, avec Estelle en plus pour les encouragements, même si je n'ai rien entendu.

ƒred

2006-10-01 18:33:10 : La course des chasseurs de temps, 1er octobre 2006. - 12 photos - 24 réactions

Ce dimanche 1er octobre nous étions un certain nombre à participer à la première édition de la course des chasseurs de temps dans le bois de Vincennes.
Nous avons échappé à la pluie, gros orage la veille dans la soirée, pluie nocturne et forte averse vers 13h30.
Au programme, 7 km, 14 km ou 21,1 km, cette dernière distance en solo ou en relais à trois, les 14 km en solo ou en relais à deux.
Sur le semi-marathon en solo, MarieL a terminé seconde, tu avais l'air en forme en plus, super !
Brinouille, Thomas et Vincent 75 ont terminé première équipe mixte sur le semi en relais à trois. Je suis très content pour toi Brinouille !
Comment allez vous faire pour la garde de la coupe ? Une semaine chacun ?
Et sur le semi-marathon en solo Martine a terminé à la troisième place de sa catégorie (vétéran 2), en ne réalisant pas le temps visé, mais elle a courageusement poursuivi son effort jusqu'au bout. Au fait Martine, il faut passer la ligne pour que le temps soit validé par la détection de la puce, deux mètres avant ce n'est pas bon !
Demain je vais commencer ma préparation pour le marathon de la Rochelle, à court de forme et de rythme. Quant aux 20 km de Paris dans deux semaines, je ne sais pas à quelle allure partir, je ne tiendrai pas les 3'45"/km sur la totalité de la distance.
C'est où le mur sur 20 km ?
ƒred

Quelques images à suivre.

2006-09-30 16:18:18 : Parcours de la course des chasseurs de temps, 1er octobre 2006 - 12 photos - 16 réactions

En allant chercher les dossards vers 13 heures j'ai pu voir le plan du parcours, dont j'ai pris une photo.
Les habitués de notre balade dominicale ne seront pas dépaysés. Le kilométrage est indiqué, marquage au sol et panneau.
C'est plat, avec quelques virages serrés, notamment à la fin de chaque tour.
Le départ est à 10 heures, pour ceux qui veulent se retrouver, rendez-vous vers la zone de départ à partir de 9h15. Ce ne sera pas la bousculade, il y a ± 1200 coureurs sur l'ensemble des 3 courses, départ commun.
Au programme : 7, 14 ou 21,1 km en solo, et semi-marathon en relais à trois.
Précision pour ceux qui ne connaissent pas l'endroit, la zone de départ et d'arrivée se trouve derrière les écuries de la garde républicaine, à l'extrémité de l'allée royale (fléchage à partir de l'esplanade).
ƒred

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net