La course à pied Les blogs courseapied.net : fred

Le blog de fred

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2005-09-15 22:15:38 : Piste à Vincennes

Mercredi soir c'est jour de course à Vincennes.
Il y a du monde ce soir, des rugbymen et women qui s'entraînent sur la pelouse et quelques Vincennus qui font des tours de manège.
Avec Brinouille et Martine nous arrivons après les autres, Linda, Jibé, Korma, Pierrot qui nous laisse sa place, et Brinouille et Martine découvrent les plaisirs de la piste, en commençant par des séries de 200 m pas trop rapides ni trop nombreuses pour une première, d'autant qu'ellles ont une course dimanche : La Parisienne.
Nous avons fini sous les projecteurs du stade, et oui les jours racourcissent, l'automne approche à Vincennes et ailleurs.

Les réactions

Par martine 11, le 2005-09-15 22:52:31
bon je suis d'accord pour pas trop nombreuses ,mais pas trop rapides ,là je ne suis plus d'accord ,on s'est donné à fond brinouille et moi !!!!
à quelle vitesse etions nous ???
aurions nous un coach très exigeant ?????
MARTINE

Par korma, le 2005-09-15 23:13:16
Moi en tout cas ça m'a bien fait plaisir que l'on soit tous là !

A refaire !

Ce qui est bien c'est que chacun est libre de ses fractionnés et que l'on se retrouve tous à la fin pour une séance d'abdo/pompe/discution/...

Par martine11, le 2005-09-15 23:39:57
oui korma ,nous n'avons eu aussi que du plaisir de decouvrir notre première seance de fractionnés!!
j'ai adoré le stade , l'ambiance ,les rencontres !!!!!!!
mais nous avons qd même couru vite!!!!
et j'adore avoir un coach exigeant;
à mercredi prochain
matine

Par Lucho, le 2005-09-16 07:32:28
Tellement rapides que le photographe n'a pu vous capter...
Bonne Parisienne à tous.

Par abdel, le 2005-09-16 07:35:27
salut fred.
pour les photos, tu es en "test" ??????

Par , le 2005-09-16 09:36:03
Photo amusante mais on a beau attendre que les gazelles passent, rien ne se passe!

Par Steph, le 2005-09-16 11:10:13
Dommage de ne pas voir les filles, d'autres photos en attente ? ;-)

Par modestie, le 2005-09-16 17:53:18
les coaches exigeants ne sont pas les meilleurs loin de là .
les meilleurs sont ceux qui s'adaptent aux capacités des coureurs
et on ne s'improvise pas coach du jour au lendemain,ca demande des etudes et des stages de formations
De plus les exigeants en general devraient l'etre avec eux meme et respecter les handicapés
sur ce

Par martine11, le 2005-09-16 20:04:42
pour modestie
il ne faut pas tout prendre au premier degré!nous sommes heureuses d'avoir un passionné de course qui sache nous donner de judicieux conseils ,être attentif au fait que nous soyons vigilantes avec notre corps !c'est un formidable ami que nous appelons coach avec humour !
je souhaite aux gens qui aiment la cap de faire des rencontres comme celle ci ,enrichissante !!!

martine 11

Par modestie, le 2005-09-16 20:28:04
si tu le dis
lol

Par brinouille, le 2005-09-16 20:58:25
elle est très belle ta photo fred.
Et tu es un super coatch, c'est nous qui devrions te faire des petits pains. (mais le mien il risque de n'être pas très bien pétri)

Par brinouille, le 2005-09-16 20:58:29
elle est très belle ta photo fred.
Et tu es un super coatch, c'est nous qui devrions te faire des petits pains. (mais le mien il risque de n'être pas très bien pétri)

Par Fred, le 2005-09-16 21:12:35
Tu bégaies Brinouille… L'émotion peut-être ?
Fred

Par martine 11, le 2005-09-16 23:12:29
oui je le dis ,et je réitere
martine 11

Par Fred, le 2005-09-16 23:16:14
T'énerves pas Martine, aucun intérêt.
Dimanche tu vas voler, tu verras.
Je te bise.
Fred

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2005-09-10 12:10:45 : Avant l'orage - 1 photo - 5 réactions

Hier vendredi j'ai couru le soir après l'orage, là j'ai l'impression que l'orage menace quand je pars vers 9 heures.
Retour aux Buttes-Chaumont pour une série de tours de lac sur une distance inhabituelle,1260 m, soit 2 tours de 630 m enchaînés.
Je m'échauffe soigneusement avant, il me faut une bonne vingtaine de minutes pour me sentir bien et j'en rajoute 10 avant d'attaquer mes séries.
Il y a un jeune que je connais un peu qui tourne des 3000 m, enfin plutôt 3150 m car il fait 5 tours, à 18 km/h. C'est marrant car il a l'air de ne pas avancer mais je l'ai déjà suivi, enfin précédé, il voulait un lièvre… il n'amuse pas le terrain. Un jour nous avons percuté un groupe de pigeons qui a tardé à décoller, je m'en suis mangé un en pleine tête et lui a tapé du pied dans un l'un d'entre eux qui est resté par terre, tué net.
Je commence mes séries de 2 tours en 4'30" (16,8 km/h) et ça se confirme qu'il faut faire gaffe aux pigeons car ils ne décollent que tardivement.
Je fais 8 séries de 1260 m à une allure régulière, réalisant à 2 secondes près toujours le même temps.
Puis j'enchaîne par deux tours complets du parc avant de revenir m'étirer au bord du lac.
Et l'orage a enfin éclaté vers midi mais j'étais déjà rentré.
Pourvu qu'il pleuve en fin de journée, ainsi il n'y aura personne au parc, car je vais y retourner courir une qurantaine de minutes.
Demain je cours au bois de Vincennes avec les Vincennus™ pour un sortie de 20 km pour moi, je vais rallonger un peu, j'incluerai sans doute des 30/30".
Frédéric

2005-09-09 21:08:49 : Après l'orage - 2 photos - 10 réactions

Il y a eu de l'orage en fin d'après-midi à Paris, ce qui a contribué à diminuer la température et à la rendre plus humaine.
Je pars de chez moi vers 19 h pour rejoindre les Buttes-Chaumont en quelques minutes.
Après un aller et retour dans la partie haute j'entame la descente et j'accélère au pied de celle-ci pour enchaîner deux grands tours (4800 m) rapides. J'avale la longue montée en S, j'accélère sur le replat en haut avant une nouvelle bosse puis je plonge dans la descente où je ma lâche totalement. C'est légèrement glissant alors je fais très attention, le premier tour est déjà fini. J'ai croisé Vincent puis Korma qui tournent dans l'autre sens.
J'entame le second tour encore plus vite que le premier, l'air est moite et je suis dégoulinant. J'effectue la descente encore plus rapidement et à la fin du second tour je tombe sur Baltha qui s'arrête lorsque nous croisons Korma. je continue seul la montée et je tombe sur Vincent. Je fais demi-tour et j'accélère pour rattraper Baltha et Korma au sommet de la dure côte de Crimée.
Je viens de couvrir 2 tours complets plus la longue montée prise ensuite en descente et enchaînée avec la difficile montée, ce qui fait ± 6,7 km en terrain vallonné à un rythme très rapide.
Nous continuons tous ensemble pour deux tours à petite vitesse puis je continue seul avant de filer chez moi alors que la nuit tombe, après 1h20 de course.
J'y retourne demain matin pour une séance de fractionnés autour du lac, répétition de deux tours enchaînés (1260 m en ±4'25") et sans doute demain en fin de journée, selon mon humeur et la météo.

2005-09-04 19:12:18 : Un peu d'escaliers - 4 photos - 7 réactions

Pour enchaîner des montées d'escaliers je vais parfois au parc de Belleville situé à quelques minutes de chez moi.
Il y a une volée de 140 marches qui se suivent, je les monte deux à deux, trois à trois, selon l'humeur et redescends en courant, soit directemen,t soit par une des allées qui serpentent à flanc de côteau.
J'y suis allé ce dimanche après-midi mais il faisait bien trop chaud pour faire le moindre effort, plus de 30°C sous abri et certainement pas loin
de 40°C au soleil qui tapait fort.
Peut-être demain matin avant l'école.
Depuis la terrasse au sommet il y a une vue magnifique sur Paris.
Fred

2005-09-03 12:13:17 : Avec les Parisiennes de La Parisienne - 3 photos - 5 réactions

Vendredi 2 septembre, j'ai rendez-vous avec une partie de l'équipe des filles qui vont courir "La Parisienne" le 18 septembre.
J'arrive à la bourre et je retrouve Brinouille, Emma et Fanny (citées par odre alphabétique) au Buttes-Chaumont.
Nicolas traîne dans le secteur, il avait lu qu'il y aurait des filles. Et quelles filles ! Et voilà Baltha qui nous rejoint, nous sommes donc six à enchaîner les tours du parc (quasiment 2400 m) dans une succession de montées et descentes dans le sens difficile.
Il fait chaud, mais Emma n'a pas amené les bouteilles hélas.
Emma et Fanny qui ont commencé avant nous arrêtent, Nicolas disparaît, et nous continuons avec Brinouille et Baltha jusqu'à la tombée de la nuit.
J'y suis retourné ce samedi matin pour une séance mixte, endurance puis des tours rapides autour du lac (630 m), 5 séries en 2'10"avant de repartir pour quelques tours de parc.
J'ai couru plus d'une heure et demi vendredi soir et quasiment deux heures trente ce matin.
Demain dimanche tous à Vincennes.
Fred

2005-08-29 15:30:05 : Les Vincennus du dimanche matin - 8 photos - 9 réactions

Dimanche 28 août 2005, le temps est estival.
Nous partons vers 9h du lac de St-Mandé au bois de Vincennes. Pierrot m'a appelé à 7h30 : "Je ne peux pas venir, l'a bobo au dos Pierrot".
Nous sommes donc 5 ce matin : Martine, Jean-Luc, Vincent, Baltha venu de chez lui à vélo et moi.
C'est parti le long de la rivière en direction du lac Daumesnil puis retour sur l'autre berge du fleuve, enfin du ruisseau, vers l'hippodrome. Puis nous empruntons l'allée Royale en direction du château, sur la ligne droite qui était le final infernal de la course du 3 juillet. Il fait déjà chaud et il n'est que 9h40.
Nous virons à droite pour prendre la longue ligne droite qui va nous conduire vers l'hippodrome et comme j'en ai marre de marcher (nan me tapez pas sur la tête…) j'accélère pour avaler les 2 kilomètres. En 7 minutes ils sont liquidés, je fais demi-tour pour rejoindre les Vincennus et nous filons cette fois-ci vers l'hippodrome.
Si je vous dit que nous voyons un renard vous me croyez ? Si c'est Baltha qui le voit également vous dites quoi ? Et si c'est Martine qui confirme que c'est bien un renard vous la croyez ? Elle est sobre Martine. Donc il y avait un renard et nous n'avions pas pris les comprimés contre les renards. Pas grave, l'animal disparaît dans le sous-bois, et nous galopons le long de l'hippodrome, sur le parcours final du semi-marathon de Paris. Nous passons devant "notre" stade Pershing puis nous continuons vers Fontenay et Nogent.
Baltha et Vincent dans un bel ensemble très harmonieux buttent sur la même racine et nous évitons la tragédie de peu sous les cris moqueurs des corneilles.
Retour vers l'hippodrome par l'école d'horticulture du Breuil, dans la ligne droite de l'hippodrome ça monte alors j'accélère, psy-côte-pathe que je suis. Et nous retrouvons notre rivière ombragée, quelle chaleur au soleil. Régulièrement sur le chemin du retour nous croisions Colette Besson qui marchait d'un bon pas…
Ça sent l'écurie, tout le monde accélère et nous voici déjà de retour au lac de St-Mandé.
Il y a du monde en cette matinée ensoleillée, des coureurs, des pédaleurs, ça sent les bonnes résolutions de vacances, mais dans deux mois il y aura nettement moins de monde.
Nous avons couru un peu plus d'1h35 pour quasiment 18 km, je n'ai franchement pas vu le temps passer à force de discuter avec les uns et les autres.
Pour Boopy, Brinouille, Emma, Fanny, Jane Lane (heu j'oublie quelqu'un ?) qui allez courir la Parisienne, je peux vous dire que Martine tient une forme Olympique.
L'après-midi je retrouve Baltha au Buttes-Chaumont, quelle chaleur. Il court avec sa copine et sa soeur,je les accompagnerais bien mais je ne peux pas laisser mes enfants tout seul. Ce sera donc badminton, manège et bac à sable.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net